Month: juillet 2013

Inside K.G.B

J’ai à plusieurs reprise succombé à la cuisine de William Ledeuil, une cuisine d’inspiration asiatique, riche en agrumes, plantes et bouillons. A quelques mètres de son restaurant phare Ze Kitchen Galerie se trouve près des quais de Seine, le KGB. Non pas celui-là, l’autre. Le KGB des gourmets alias Kitchen Galerie Bis. C’est le chef Yariv Berreby qui officie en cuisine et nous propose un Menu Découverte composé de Zors d’Oeuvres (62€). Car avant d’utiliser cette horrible expression « tapas à la française », on se servait du mot adapté : hors-d’oeuvre, remis donc ici au goût jour.

« On appelle hors-d’œuvre tous les plats, sans être suffisants pour constituer un repas substantiel, et qui cependant servis à part et dans des assiettes d’une forme particulière, complètent l’élégance d’un repas ».
Alexandre Dumas

Ne pas utiliser sans autorisationNe pas utiliser sans autorisation

J’aime
Cette formule Zors d’oeuvres qui permet de déguster un peu de chacune des tentations de la carte.
L’éxecution technique des très beaux produits proposés.
La touche de Ledeuil : combawa, fruit de la passion, cébette, consommé… assaisonnent avec justesse les plats.

J’aime moins
Le manque de folie de certains plats malgré de belles cuissons et de belles saveurs.
Le poisson cuit à la perfection mais qui manque de relief.
La salle peu lumineuse et la présentation un peu speed du serveur.

Le Bilan
Bien que l’offre du KGB soit plus abordable que chez Kitchen Galerie, lorsqu’on connaît le talent de William Ledeuil, cette adresse bis peut s’avérer décevante car la cuisine y semble moins aboutie. Elle mérite néanmoins le détour pour sa justesse d’exécution.

25, rue des Grands Augustins
75006 Paris
Tél. 01 46 33 00 85
Ouvert du mardi au samedi
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

La Ruche destinée aux locavores !

La Ruche qui dit oui est un réseau mettant en relation producteurs locaux et consommateurs, sans intermédiaire autre que le responsable de ruche.

Le concept est simple :
– Le chef de ruche démarche les producteurs locaux et valide ou non l’offre tarifaire
– Le consommateur passe sa commande et règle en ligne
– Une semaine après, on vient retirer sa commande à une date et un horaire donné (3h de délai)

Ne pas utiliser sans autorisation

J’ai donc pu commander les produits de mon choix parmi une large gamme: viande, fromage, pain, légumes, confitures, graines germées…

Puis rendez-vous 8 jours plus tard avec mon numéro de commande, chaque producteur me tend mes produits (j’ai même failli récupérer les fromages d’un autre qui m’a fait regretter de ne pas en avoir commandé! ). Puis passage final par la case signature pour confirmer que j’ai bien tout récupéré.

Ne pas utiliser sans autorisation

Déballage des produits commandés, premier constat : la majorité sont issus de l’agriculture biologique. Les produits sont plus que frais et goûteux, ça donne envie de se mettre aux fourneaux. La bavette est excellente. Les prix, quand à eux, sont raisonnables puisque pour un poulet fermier élevé en plein air est à 15€ soit 1 ou 2€ de plus qu’en supermarché et pour une autre qualité. Idem, pour les oeufs bio qui ne m’ont coûté que 2,05€.

Ne pas utiliser sans autorisation
Ne pas utiliser sans autorisationNe pas utiliser sans autorisation

A vous de trouver la ruche la plus proche de chez vous. Si il n’y en a pas aux alentours, vous pouvez réunir du monde et devenir chef de ruche avec contrepartie financière (environ 7% des ventes). Bref, tout le monde est gagnant !

La Ruche qui dit Oui !
Facebook : https://www.facebook.com/laruchequiditoui