75007

Garance, Saint-Dominique

J’ai atterri chez Garance un soir d’envie de resto de dernière minute. A vrai dire, je m’attendais à un repas assez classique… mais quelle claque ! Du raffinement signé Guillaume Iskandar, ancien de l’Arpège et de Septime. Un joli travail des poissons et crustacés, sans parler des légumes accompagnant le cochon de lait, croquants, savoureux, juteux comme il faut.

Guillaume Iskandar
 Velouté de laitue, raifort, faisselle fermière

Guillaume Iskandar
Homard, carottes petits pois et bouillon gingembre framboise

Guillaume Iskandar
Couteaux, framboise

Guillaume Iskandar
Asperge blanche, coques, chorizo
Guillaume Iskandar
Fregola sarda, girolles, émulsion au foin, trompettes de la mort séchées
Guillaume Iskandar
Lotte, caviar d’aubergine, jus de groseille
Guillaume Iskandar
Cochon de lait, émulsion au cidre
Guillaume Iskandar
Accompagnement légumes de saison
Guillaume Iskandar
Abricot rôti, amandes

Les Prix

Plutôt raisonnables au déjeuner (menus à 34€ et 65€), les prix gonflent au dîner : autour de 40€ le plat tandis que le menu (annoncé à 5 plats mais nous avons goûté 8 portions) est à 65€.

 

J’aime 

L’accueil et le service parfaits, la cuisine légère. On y croise des « beautiful people ».

 

J’aime moins

L’aspect trop chic, à mon goût, de la déco et ses grandes nappes blanches. Mention spéciale pour les luminaires en forme de poitrine féminine.

Le Bilan

Parfait pour un dîner en tête à tête. 

Garance
34 rue Saint-Dominique
75007 Paris
01 45 55 27 56
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Café Constant

Christian Constant a pris d’assaut la rue Saint-Dominique, au n°135 retrouvez Les Cocottes et Le Violon d’Ingres, enfin, le Café Constant au n°139. Pensé comme un véritable café, ouvert dès 8h pour servir le petit-déjeuner, on peut y boire un verre à toute heure mais c’est bien évidemment le restaurant qui vaut le déplacement !

La maison ne prend pas les réservations, arrivés un soir en semaine à 20h, il nous aura fallu attendre près d’1h pour obtenir une table en patientant accoudés au bar entre des couples, des comédiens et des groupes de touristes.

Raviole de homard à la crème légère de crustacés (15€)

Je me laisse tenter par une raviole de homard à la crème légère de crustacés (15€). Elle est très fine, savoureuse, généreuse et appelle à saucer le plat.

Carré de porcelet rôti à la fleur de thym, jus à l’ail et galette de darphin (24€)

Le plat choisi est une réussite, en revanche la galette de darphin en accompagnement rejette beaucoup de gras lorsqu’on la croque, niveau cantine.

Pour le dessert, une île flottante réussie mais saupoudrée de copeaux d’amande, que j’ai en horreur. Il faudra donc faire le tri.

Les prix

Entrées 11€ / plats à 16€ / desserts à 7€. Toujours à la carte, les suggestions du Chef proposent des entrées de 14 à 16€ et des plats de 24 à 29€. Moins bon marché donc mais avec des produits plus noble. Comptez également sur les suggestions du moment, sur les ardoises, dans les mêmes prix.

 

J’aime

Les plats classiques mais travaillés de façon moderne, l’accueil agréable de la chef de salle, l’ambiance gentiment agitée de la salle et la déco typique des bistrot avec chaises et carrelage de rigueur.

 

J’aime moins

Certains plats peu raffinés pour un établissement de ce standing, voir mes pommes darphin qui étaient un désastre. Evitez la salle à l’étage, basse de plafond.

 

Le bilan

Une cuisine de bistrot française de qualité mais pour un rapport qualité/prix un peu onéreux, si l’on ne colle pas au menu entrée de gamme. La déco, l’ambiance et l’emplacement à deux pas de la Tour Eiffel en font une adresse parfaite où emmener vos amis de passage.

139 Rue Saint-Dominique
75007 Paris
01.47.53.73.34   
Pas de réservation
08h / 12h – 14h30 / 19h – 22h30
Petit-déjeuner, Déjeuner, Dîner & toute la journée pour un verre
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Apéro sur Seine

Les travaux de la ville de Paris pour réaménager les berges de Seine entre la Tour Eiffel et le Musée du Louvre, ont enfin abouti. Ouvertes au public depuis ce mois de juin, vous pourrez profiter de 2,3km de promenades, installations sportives, artistiques, jardins flottants, espaces de repos et même restauration.

Une initiative qui permet aux piétons de se réapproprier l’espace et au premier coup d’œil, c’est une vraie réussite. Je me suis vue quelques instants au bord de la Spree à Berlin, très festif, où des tas de lieux insolites prennent place.

Ne pas utiliser sans autorisation

J’ai pour ma part, profité d’un samedi ensoleillé pour découvrir les installations du Port du gros Caillou, démarrant à quelques mètres de la Tour Eiffel. La promenade aidant, il faut bien reprendre des forces. Je vous conseille « En attendant Rosa« , un ersatz de « Rosa Bonheur », le bar bobo des buttes Chaumont, installé dans un contenair -comme beaucoup d’installations ici-, entre le Pont de l’Alma et des Invalides.

Ne pas utiliser sans autorisation

 Ici vous pourrez déguster du rosé (20€ les 75cl) ou des sodas (3€), de la tapenade au figues (6€) ou encore des hot-dogs (6,50€). Et attention, on ne s’assied pas n’importe où : LE bon plan c’est de choisir les gros coussins de billes derrière les tables et qui font face à la Seine. Bien installés, pour peu que le soleil vienne vous chatouiller, vous ne décollerez plus ! Ambiance guinguette chic, le service est sympathique, du moins pour le moment et le bar ferme à 23h. On nous informe même que le lieu devrait fermer à la fin de l’été, le temps de mettre en place une terrasse fermée pour l’hiver.

Si la soirée est déjà bien attaquée, il y a de multiples options pour continuer la fête: 
Ne pas utiliser sans autorisation

  • Commencez par le Faust, une terrasse gigantesque et un resto qui se situent aux pieds des escaliers du Pont Alexandre III et accueille des évènements artistiques, comme le Brunch Bazar. Fermeture à 1h.
Ne pas utiliser sans autorisation
  • Ou bien faites seulement quelques pas depuis « En attendant Rosa » pour vous rendre au Flow, le bar mitoyen qui lui ferme à 2h et possède également une jolie terrasse.

Parmi les immanquables, il faudra tester les Zzz, des espaces à réserver gratuitement pour 1h30 de sieste, le camion Omnivore ou le food-truck Mozza&Co!

Les Berges de Seine sont une vraie révolution pour l’Ouest parisien, d’ordinaire très calme et qui manquait jusque là cruellement de lieux et évènements festifs. Plus chics que Paris Plage, ces installations ont le bon goût de pouvoir satisfaire sportifs, flâneurs, gourmands, fêtards…. Ces espaces ouverts seront, sans aucun doute, les spots de l’été des Parisiens.

Infos : http://lesberges.paris.fr/

Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Edit du 14/04/14

« En attendant Rosa » se déclinera bientôt façon barge, Rosa Bonheur sur Seine est en cours de construction et devrait ouvrir à la fin du printemps, juste en face! Surveillez @rbseine et Facebook.


L’Eclair de café

Ce vendredi soir, la verrière de l’Eclair nous laisse observer le balai des flocons de neige qui tombent sur la rue Cler. Une rue piétonne du 7ème où les lieux festifs ne sont clairement pas monnaie courant, rendant ce chaleureux bar à cocktails d’autant plus charmant. La déco chinée industrielle fait son effet… jusque dans les détails des toilettes !

image

Mon Mexican Mule est à la hauteur des promesses de la longue carte. On aurait pu également choisir un pichet de cocktail d’1L à partager entre nous mais comme nous sommes des filles, l’indécision nous en empêche…

image

Avec tout ça, la faim nous tenaille, on attaque la carte “A partager” et un croque-monsieur au pain bio, un pot de rillettes qui déchire, une buffala à tomber…

Voilà, ça y est, on a trouvé notre QG !

La petite note négative quand même : un manager pas toujours très souriant et des prix très parisiens, dirons-nous…

32 rue Cler
75007 Paris
M: Ecole Militaire
01 44 18 09 04

Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande