RDV gourmand

Le Fooding fête ses 15 ans (surprise inside)

Les Faubourgs prennent leur revanche à l’occasion des 15 ans du Fooding. Oui, les Faubourgs, ces quartiers autrefois en périphérie des villes, parfois malfamés mais qui ont souvent vu éclore des talents culinaires ou artistiques. De Brooklyn à Shoreditch, en passant par Berlin Est, ses représentants ont désormais le vent en poupe. C’est au Nord Est de Paris que se donnent d’ores et déjà rendez-vous, pour 3 jours de festivités, la crème des chefs des Faubourgs.

Vendredi 5 juin (à partir de 19h) : Veillée Foodstock à La Rotonde (Paris 19)


Concept : Pour la huitième édition du festival gourmet-musical Foodstock, Jameson et Le Fooding rallument ses feux à la Rotonde Stalingrad. Au menu : festin sonore et gourmand, braseros salés pour faire danser les saveurs, concerts live, l’incroyable James, son of Dublin… avec une programmation 100% faubourgeoise !

Aux fourneaux : Katsuaki Okiyama (Abri,et Michael Greenwold (The Sunken Chip, entre autres, assureront.


Prix de vente : 35 €, bénéfices des entrées reversés à l’association caritative du Congo Bethanie.






Samedi 6 juin (à partir de 19h30) : Grand Fooding S.Pellegrino au Paul Bert Serpette (puces de St Ouen)


“Le Grand Fooding S.Pellegrino” invite des star chefs et DJ des faubourgs très Fooding : Iñaki Aizpitarte (Le Chateaubriand et Le Dauphin), Bertrand Grébaut (Septime et Clamato), Tatiana Levha (Le Servan), Simone Tondo (Roseval), Delphine Zampetti (CheZaline), James Henry (Bones), Thierry Laurent et Louis-Philippe Riel (Bistrot Paul Bert). En parallèle, des disciplines lifestyle et artistiques, afin de retraduire de manière festive l’émergence de ces quartiers via d’autres formes créatives que la cuisine. A partir de 40 €, bénéfices des entrées reversés à une association caritative.

Dimanche 7 juin (à partir de 19h30) : Priceless Souper


Un dîner faux-bourgeois pour clore les festivités avec 3 chefs internationaux complètement punk : le chef star de Shoreditch, James Lowe (Lyle’s, Londres), l’hipsterissime chef de San Francisco et de New York, Danny Bowien (Mission Chinese Food, San Francisco et Mission Cantina, NYC), et le TV chef franco-californien aux tatouages les plus miam de l’histoire du goût, Ludo Lefebvre (Trois Mec, Petit Trois, L.A). Seulement 52 places pour ce dîner dans un lieu parisien historique, la maison Lapérouse.




Informations pratiques :
Vous pouvez d’ores et déjà achetez vos « PASS » (100 €), comprenant : 1 place pour la Veillée Foodstock le vendredi, 1 place pour le Grand Fooding S.Pellegrino le samedi, 1 place pour le Pur Brunch à l’hôtel Amour le dimanche, Un Guide Fooding 2015 et… un coupe-file S.Pellegrino, pour pouvoir rentrer par une entrée spéciale sans devoir faire la queue !
Dès aujourd’hui, 14h, ouverture des ventes classique pour chacun des évènements. Réservations et détails des programmes sur http://bit.ly/revanchefaubourgs


Surprise ! Je vous offre, 5 codes pour télécharger l’application Le Fooding. Tirage au sort parmi les commentaires (clôture le 31 mai, minuit).

Salons Saveurs 2014 : gagnez vos invitations !

Le Salon Saveurs existe depuis plus de 15 ans et réunit chaque année les plus jolis producteurs et présente des produits du terroir français. Il s’établira sur 2 week-ends à la fin de cette année :

  • Du 19 au 23 novembre à la Porte de Versailles
Le Salon Saveurs des tendances foods présentera de nombreux produits d’épicerie fine, proposera des ateliers gourmands, des démonstrations de chefs, 100 exposants et pour se sustenter, entre deux dégustations de charcuteries, un village de food trucks.

Salon Saveurs des plaisirs gourmands

Gros avantage, vous pourrez assister à des Master Class de chefs renommés comme Amandine Chaignot ou le pâtissier Christophe Felder. Pouvoir profiter des conseils et recettes de tels professionnels, ça reste un sacré privilège donc je ne me priverai pas !

Salon Saveurs 2014

  • Du 5 au 8 décembre à l’espace Champerret
Le Salon Saveurs des plaisirs gourmands est dédié aux beaux produits, avec 350 producteurs de nos terroirs mais aussi un pavillon entièrement dédié aux produits italiens. Le marché de noël est parfait pour prévoir ses repas de fin d’année ou bien pour faire ses achats cadeaux.

Ainsi l’an dernier, j’ai pu y déguster le fameux beurre Bordier qui fait le bonheur des restaurateurs. Mais aussi de délicieuses huiles d’olive bio. Si vous cherchez quel champagne sabrer pour les fêtes, ce sera l’occasion de faire votre choix.

salon saveurs des plaisirs gourmands

________________________________________________________________________________
Le blog vous offre 25 invitations pour chacune des 2 éditions du Salon Saveurs

Pour gagner votre invitation, il vous suffit :

  • d’aimer la page Facebook Le pull de Marine
  • de m’envoyer un message privé sur Facebook indiquant votre adresse e-mail
Je réaliserai un tirage au sort le vendredi 17/10 à midi. Les gagnants seront annoncés sur la page Facebook.
________________________________________________________________________________
Bonne chance !

Veillée Foodstock 2014 par le Fooding

La date est lâchée, la Veillée Foodstock 2014 du Fooding aura lieu le 5 juin au Nüba, le rooftop de la Cité de la Mode et du design ! 

Pour sa 7ème édition des Veillées, Le Fooding accueillera pendant une soirée unique, Sven Chartier qui proposera un Caviar d’aubergine et yaourt de brebis. Le fameux pulled pork sandwich (palette de cochon fumé, sauce barbecue, coleslaw) de chez Frenchie to go sera aussi de la partie. Tandis que Carlos Madriz, le virtuose du Mary Celeste, proposera un cocktail inédit. D’autres chefs annoncés sur le site proposeront leurs petits plats.


Pour accompagner le repas de la veillée, Florent Marchet, Kadebostany, Mustang se produiront au coin du feu alors qu’Emile Omar de Nova assurera le fond sonore et Nicolas Ullman, l’animation.

Les réservations se feront à partir du 5 mai sur lefooding.com. 30€ l’entrée (hors frais de réservation) dont une partie des bénéfices sera reversé au centre d’accueil “les Enfants du Congo-Béthanie”. Et comme pour chaque événement du Fooding, je vous conseille d’être là dès l’ouverture des places pour espérer en avoir !!

Informations : http://bit.ly/QC95yu

Veillée Foodstock 2014 : le 5 juin à 19 heures

Nüba
Cité de la Mode et du design
36 quai d’Austerlitz
75013 Paris

Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

SuperBarquette: super festival street-food ?

C’est un évènement qui s’annonce d’ores et déjà bourré à craquer mais où nous allons tous prendre plaisir de nous y ruer, son nom ? SuperBarquette

festival street-food

Le principe : réunir le meilleur de la « street-food » parisienne le temps d’un week-end, au Wanderlust.
Et là où je souligne l’intérêt de l’évènement, c’est qu’il y en a pour tous les goûts : burgers ricains, brochettes japonaises, cuisine indienne de chez Beendhi, kebabs de chez Grillé, cocktails du Candelaria, Experimental Cocktail Club ou du Lockwood et le « fameux » Pulled porked sandwich de Frenchie to go.

Et même du très bon son avec Yan Wagner, So Me, Mouloud Achour et Mattias Mimoun, alias M. Piano du Baron.

Pulled porked sandwich de Frenchie to go

Le seul hic au tableau ? Le lieu, temple de la branchitude, le Wanderlust n’a malheureusement plus besoin de faire ses preuves en terme d’accueil déplorable par son équipe hautaine et ses tarifs que l’on peut qualifier d’abusifs.

Alors dilemme, irais-je ou non faire la queue pour rentrer à l’évènement gratis ? Puis faire la queue pour acheter des tickets consos, puis faire la queue pour m’acheter un panini, puis faire la queue pour m’offrir une boisson… vous avez compris le principe. Le dessert et le café, ce sera sûrement pour une autre fois.

Et vous, tentés par l’expérience ?

Festival SuperBarquette 2014
http://super-barquette.com/
Vendredi 11/04 à partir de 18h
Samedi 12 & dimanche 13 avril à partir de midi
Wanderlust
32 quai d’Austerlitz
75013 Paris
Barquettes entre 2 et 7€
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Le Clan des Madones : j’y étais !

Je vous conseillais il y a quelques semaines la fameuse soirée annuelle du Fooding, cette fois-ci nommée Clan des Madones et mettant à l’honneur femmes chefs, vigneronnes, sommelières pour 3 soirées d’exception.

Il aura fallu s’accrocher, à 2 reprises, pour obtenir ces places si convoitées, toutes vendues en quelques secondes, une prouesse digne d’une réservation pour un concert de… Madonna !

Armés de nos billets, le Fooding nous donnait donc rendez-vous dans un énigmatique parking de la rue Vaugirard où nous avons été accueillis par un verre de La Dilettante servi par Catherine Breton elle-même. Et la burratta de la Buvette, servie avec son huile et une pointe de vanille, nous met déjà en émoi. Crémeuse, peut-être même magnifiée par une pointe de crème, savoureuse mise en bouche.

Dégustation des vins dans l’entrée du garage
Burrata, huile, vanille, poivre vert
Camille Fourmont, La Buvette (Paris 11e)
Lotte rôtie sur l’arête, shitakés, sauce XO
Adeline Grattard, Yam’tcha (Paris 1er)

Biscuit sablé, double citrons, double meringues
Céline Mingam, Le Galoubet (Arles)

Une fois encore nous avons eu la joie de dîner façon fooding, dans un lieu inattendu, sur de grandes tablées partagées avec des inconnus, couvertures sur le dos, dans une atmosphère euphoriquement bonne enfant.

Du verre à l’assiette, la reconnaissance des femmes se démocratise. Si le guide du Fooding s’interroge si la cuisine a un sexe, on peut dire que les femmes du clan on du cran.

Désolée pour la piètre qualité des photos faites au téléphone.

L’apéronomie… où l’apéritif devient inventif !

La Collective des apéritifs à croquer m’a convié à un atelier culinaire ayant pour thème les fêtes. L’apéronomie vient se placer dans la lignée de la biérologie ou la blendologie et promet de styliser ses apéros…
Lors de cet atelier, j’ai pu laisser s’exprimer ma créativité et créer des bouchées à partir de chips, cacahuètes, crackers et autres gaufrettes. Ce sont d’ailleurs ces dernières qui m’ont le plus inspirée car elles me semblaient les plus neutres en goût donc une base idéale pour me lancer dans ma propre création.

C’est aidée de la styliste culinaire, Laurence du Tilly que j’ai donc décidé de travailler les gaufrettes aux graines de pavot avec du fromage frais recouvert de truite fumée et marinée, tomates cocktail pour le jus et radis pour le croquant (Cyril Lignac, sors de ce corps).

La deuxième bouchée que j’ai réalisée, moins visible (au milieu de la photo), est une gaufrette au fromage/ double magret/ double raisin (frais et sec).

Cette jolie photo qui rend mon travail presque appétissant a été réalisée par Philippe Vaurès Santamaria.

A partir d’ingrédients simples, il est facile d’en faire de même et d’inventer ses propres bouchées apéritives originales qui sortiront de l’ordinaire…lancez-vous ! Ou bien piochez des idées sur leur site.

Les « Cheffes » préférées du Fooding forment le Clan des Madones

Le Fooding donne le la de l’univers gastronomique français. En bons chefs d’orchestre, l’équipe bien connue pour son guide, organise quelques rares fois dans l’année des évènements mettant à l’honneur les chefs à suivre. Ceux qui comptent ou qui compteront dans les mois à venir.

Pour ce cru 2013, ils ont convié des femmes. Uniquement des femmes. Chefs, sommelière, vigneronne. Elles seront 13 et auront la lourde tache de sustenter 50 personnes par service du 15 au 17 novembre.


L’affaire se déroulera dans un parking-garage en plein coeur de Paris qui sera transformé pour l’occasion en resto éphémère.

  • Côté breuvages, l’apéritif de Camille Fourmont (La Buvette) mettra en bouche les gourmands alors que les accords mets et vins de Laura Vidal (sommelière du Perchoir) mettront à l’honneur les vins de Catherine Breton, le tout arrosé par les bulles de San Pellegrino.
  • Côté repas, ce seront trois chefs différentes par soir, qui seront aux fourneaux :

Vendredi 15 novembre : Alice di Cagno (Chatomat), Alix Lacloche, Alice Quillet & Anna Trattles (Le Bal et Ten Belles) 

Samedi 16 novembre : Agata Felluga, Beatriz Gonzales (Neva Cuisine) et Federica Mancioppi (Caffè dei Cioppi) 

Dimanche 17 novembre : Delphine Zampetti (ChezAline), Adeline Grattard (Yam’Tcha) et Céline Mingam (Le Galoubet)

Menu du Vendredi 15 novembre
Menu du Samedi 16 novembre

Menu du Dimanche 17 novembre

Chaque repas coûte 30€ (hors frais de réservations) et les bénéfices des entrées sont reversés au centre d’accueil Les Enfants du Congo Béthanie.


Attention, comme à chaque événement Fooding, il faut être parmi les premiers pour s’assurer d’avoir sa place. Réservations à partir du lundi 21 octobre à 14h : http://www.lefooding.com/evenements/2013/le-clan-des-madones/#.Ul0OJNJSiSp

Je vous conseille de ne pas rater Ateline Grattard, chef de Yam’tcha que j’évoquais déjà il y a plusieurs mois ici même.


Prenez part au Cercle Officiel des Filles à Fromage !

Grand Seigneur, le magazine du plaisir à table, pendant food de Technikart, organisait ce 14 octobre 2013, la première réunion du Cercle Officiel des Filles à Fromage Et plus si affinités, sous l’impulsion d’Olivier MalnuitOrchestrée en partenariat avec Les produits laitiers, le rendez-vous était donné au restaurant Les Portes, 15 rue de Charonne où ambiance conviviale et plateaux de fromages gargantuesques de Marie Quatrehomme nous attendaient. 


Chèvre, vieux comté, fourme d’Ambert, Camembert, bleu des Causses ou Saint Nectaire n’ont pas manqué de régaler les mecs à fromage et les copines à chabichou venus nombreux. Pour creuser son trou, point de gruyère mais quelques marches menant à une dégustation de cognac Ferrand ou de gin Citadelle. Pas toujours facile à accorder avec les fromages, même pour la spécialiste. Plus loin, un autre buffet, une jeune femme attablée se leva pour me conseiller un fromage qui claque. 

Les filles à fromage ont gagné du terrain et prévoient même un rendez-vous mensuel… Pour faire partie du club et peut-être prendre part aux prochaines réunions, rendez-vous sur http://www.lesfillesafromages.com/

Fulgurante Rose Greene

Les événements culinaires de Fulgurances sont toujours une association réussie de chefs de talent, de lieux surprenants et d’atmosphère conviviale. Voyez donc, ce lundi d’octobre, “Les seconds sont les premiers” accueillait donc Rose Greene, la seconde du magicien Kobe Desramaults de la maison In De Wulf, au Kitchen Studio de Boulogne Billancourt (un atelier de cuisine et resto, repère de pubards).

J’avais fait le déplacement jusqu’à la profonde Flandres belge découvrir si ce que l’on racontait sur In De Wulf était bien vrai. Verdict : une cuisine aérienne, herbes, racines, foin, des mets plus surprenants les uns que les autres. Le programme de cette soirée gastronomique organisée par Fulgurances me mettait donc en appétit.

Connaissant le lieu, nous avons choisi le salon du fond accessible après un passage obligé par les cuisines. Le lieu est tout en transparences, nous sommes donc aux premières loges pour observer ce balais. Rose Greene était accompagnée par une partie de sa brigade belge mais surtout par la sommelière, Vanessa Massé qui nous a surpris avec ses vins bios et sa bière naturelle.

Une revue en image de ces plats, parce que ce sera toujours meilleur que mes mots.

Palourdes, moules et livèche

Poitrine d’agneau, fromage de lait battu

Saucisse de sanglier, purée de sang, betteraves

Pommette et lait de chèvre

Lierre, baie de sureau saumurée, prunellier

coriandre et sarrasin, marshmallow au citron salé, fève de tonka et pop corn

Le résultat à la hauteur de la promesse, de l’exception, des rencontres, une équipe aux petits soins, des talents et même des cadeaux à la fin.

Je ne devrais pas vous le dire parce que les évènements sont à chaque fois complets en 20 minutes mais surveillez les prochains ici… http://fulgurances.com/fr/