J’ai vu Alexandre Gauthier pour la première fois en conférence au fabuleux festival Omnivore échanger avec Michel Bras. Sa vision tellement novatrice du métier de chef m’avait alors intriguée. Un magnifique film présentait l’univers du chef et son auberge si sombre mais si paisible, située en pleine nature à Montreuil-sur-Mer.
Comment parler donc de l’émotion si forte que m’a procurée sa cuisine ? De l’architecture atypique de son restaurant ? De ce moment si doux et hors du temps que j’y ai vécu ?

Si Alexandre Gauthier fût l’un des premiers chefs à apposer sur son menu un appel à la discrétion aux photographes en herbe qui mitraillent les plats qui leurs sont servis – et dont je fais bien évidemment parti sinon point de blog-, je comprends désormais pourquoi.

Voici donc, quelques plats seulement, pour que chacun garde la surprise d’un tel moment à la Grenouillère et puisque de telles photos ne restitueront jamais les émotions ressenties.

La Madeleine-sous-Montreuil
Entrée : fraise verte

La Madeleine-sous-Montreuil
Melon, tourteau
La force d’Alexandre Gauthier, qui explique pourquoi le petit monde de la gastronomie le proclame chef le plus novateur de sa génération, réside dans le fait de toujours surprendre, d’être en décalage permanent. Ça commence avec un menu que l’on vous apporte froissé, ça continue avec des couteaux littéralement crus dans votre assiette, puis des grenouilles à-manger-avec-les-doigts-s’il-vous-plaît ! Ou l’art de faire vivre l’expérience du fast-food dans un étoilé à ses clients. Ce qu’il faut de rock’n’roll à une technique indéniablement maîtrisée.

Couteau de plongée, girolles

La Madeleine-sous-Montreuil
Grenouille meunière
La Madeleine-sous-Montreuil
Raviole jaune – citron confit, anchois
La Madeleine-sous-Montreuil
Lait, reine des prés

Ces délicates petites perles de lait parsemées de fleurs de dilatent une fois sur la langue.


Les Prix

Au dîner 
Menu en 11 services 120€ / forfait 5 verres de vins 65€ 
Menu en 9 services (sans le couteau et la grenouille) 90€
Carte : Entrées 30-35€ / Plats : 45-50€ / Plateau de fromages : 15€ / Desserts : 12€

J’aime

* Le cadre de cette auberge redessinée en 2003 par l’architecte Patrick Bouchain, un écrin atypique, poétique, en pleine nature. 
* La lumière qui se tamise au fil du coucher du soleil pour ne laisser apparaître que de simples fils suspendus pour mettre en lumière les plats.
* Le service, léger comme il faut, professionnel et très attentionné. 
* Enfin, la cuisine, parfaite en tous points.

J’aime moins

Puisqu’il faut bien trouver un hic, nous avons parfois manqué de temps pour souffler entre 2 plats.

Le Bilan

Mon coup de coeur de l’année. Y retourner, vite.

19 Rue de la Grenouillère, 
62170 La Madelaine-sous-Montreuil
03 21 06 07 22
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Laisser un commentaire