C’est à la suite de la lecture d’un article de François Simon, le critique gastronomique masqué du PAF, que je me suis souvenue de l’existence du Baratin et de sa cuisine référence pour tous les bistrotiers parisiens. Réservation faite, ce sera pour le 2ème service.

Lorsqu’on arrive, la salle est archi comble, des clients mangent sur le grand bar de zinc. Côté déco il y a du vieux carrelage de bistrot au sol, une bibliothèque au fond de la salle et la carte est présentée à l’ardoise. Le tout est prometteur !

Tartare de chinchard, vinaigre d’agrumes et betteraves

Carpaccio de bar de ligne au vinaigre fumé

Pintade fermière de Chalosse aux endives et citronnelle

Le Baratin // Le pull de Marine
Agneau de l’Aveyron rôti, grenailles et épinards frais sautés

Si la cuisine est goûteuse et travaillée, on regrette le manque d’originalité des accompagnements, les mêmes sur les 2 plats.


J’aime

Le service est dynamique et sympathique

J’aime moins
Le rapport qualité/prix nous a semblé un peu décevant tant Paris regorge de tables inventives et touchantes pour des tarifs plus raisonnables.
Menu : 15€ (déjeuner). Carte : 35-40€

Le bilan
Un bistrot authentique, une belle carte des vins, la table est indéniablement de qualité.

Le Baratin
3, rue Jouye-Rouve
Tél : 01 43 49 39 70
Tlj. sauf samedi midi, dimanche et lundi

Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

Laisser un commentaire