Tacos, burritos, enchiladas… que manger au Mexique ? Si vous êtes perdus, je vous emmène en road trip à travers le Mexique et ses spécialités régionales. Puebla, Veracruz, Mexico, c’est parti !


Puebla



Mon premier repas attablé fût sans doute l’un de mes meilleurs repas mexicains que j’ai pris, simple mais bon. Dans un petit resto-cantine du centre de la jolie ville de Puebla, entrée en matière avec les tacos, les piments et l’avocat, la base de la cuisine mexicaine !

Restaurant « Las Ranas« . Av 2 Poniente 102 Centro Histórico, 72000 Puebla

La bière

Les bières mexicaines sont réputées à travers le monde, la Victoria de Modelo que j’ai goûtée est une lager qui contient seulement 4% d’alcool.

Où et quoi manger au Mexique ?
Où et quoi manger au Mexique ?


Après la visite du très exhaustif aquarium de Veracruz, le plus grand d’Amérique latine, pose détente avec une Corona, c’est l’une des bières mexicaines les plus connues à travers le monde.



J’ai tout d’abord été attirée par ce restaurant recommandé par le Lonely Planet pour sa jolie déco. A la carte, un plat typique de la région : les chiles en nogada. Ce sont des piments verts que l’on farcit de viande hachée et de fruit secs, nappés d’une sauce aux noix et de grenades. Des locaux nous l’avaient chaudement recommandé, curieux nous avons goûté et le tout est surprenant ! Deuxième spécialité : le mole poblano. Un plat que même Wikipedia a du mal à définir tant il comporte d’ingrédient. Mais grosso modo, c’est une sauce marron à base de cacao et de raisins secs.

Où et quoi manger au Mexique ?
Chiles en nogada
mole
Mole Poblano

Restaurant « Meson Sacristia de la Compania« , 6 Sur 304, Callejon de los Sapos, Puebla

Veracruz

Attirée par les stands de rue qui vendent de la mangue, j’ai commandé ce gobelet pensant que c’était une sorte de smoothie. Il s’agit en fait d’une glace mais arrangée avec un mélange d’épices plutôt salé, ce qui surprend au début.


Où et quoi manger au Mexique ?


Blogueuse surprise en pleine #pornfood



Streetfood


Bien plus qu’en France où le phénomène très chic des food-trucks prennent du terrain, le Mexique est connu pour sa « street food ». Un petit étal, quelques tabourets en plastique et vous voilà dans un restaurant de fortune ! Vous y mangerez des tortillas avec de la viande ou bien souvent du porc, pimenté et agrémenté d’oignons. Et le tout pour quelques pesos. Un régal…


Où et quoi manger au Mexique ? Où et quoi manger au Mexique ?


Où et quoi manger au Mexique ?


Les Marchés


Comme dans la majorité des pays étrangers, les marchés sont des lieux authentiques que j’apprécie car on y côtoie de véritables autochtones venus faire leurs courses. Les marchés mexicains proposent évidemment d’importantes variétés de piments. Jalapeño, habanero, chipotle, poblano, guajillo, tabasco : comment s’y repérer ? Voici un tableau qui détermine le degré de « piquant » d’un piment sur l’échelle de Scoville.


Où et quoi manger au Mexique ? Où et quoi manger au Mexique ?


les marchés



Oaxaca

Ancienne colonie aztèque, Oaxaca est tout à la fois un berceau pour les artistes, l’artisanat et la cuisine. J’y ai dégusté la meilleure margarita de ma vie, depuis le toit-terrasse du restaurant

Où et quoi manger au Mexique ?
Où et quoi manger au Mexique ?
Margarita
(c) Le pull de Marine

Terrasse du Restaurant Casa Crespo, Allende 107, Centro Historico, Oaxaca

Cette Mezcaleria aux allures de cabinet de curiosités propose des dégustations de Mezcal artisanal. Le mezcal est issu de l’agave dont il existe 3 qualités : le blanco (moins de 2 mois de repos en barriques), le reposado (2 mois à 1 an) et l’añejo (1 an minimum). Le lieu vaut le détour pour la déco et l’ambiance agréable procurée par un guitariste qui joue et chante le répertoire mexicain.

(c) Le pull de Marine


(c) Le pull de Marine
Mezcaleria « Los Amantes« , Allende 107, Oaxaca


Le marché d’Oaxaca permet également de s’asseoir pour se restaurer, au milieu des travailleurs et écoliers. Les plats sont très simples, avec comme toujours les déclinaisons de tortillas ou de simples bouillons aux pates, sans oublier le piment.

(c) le pull de marine
(c) Le pull de Marine
(c) le pull de marine
(c) le pull de marine


(c) Le pull de Marine


Campeche

En entrant dans ce café, je voulais renouer avec mes petits déjeuners continentaux : un peu de café et une tartine de pain et de beurre. Mais en voyant passer ces merveilles, il a bien fallu goûter !! La patronne des lieux, aussi élégante qu’adorable nous a fait découvrir certainement notre meilleur souvenir et ce de bon matin. Sur la photo de droite il s’agit en fait d’une galette dont la texture fait penser à la pomme de terre, recouverte d’une sauce tomate et de l’étrange fromage que l’on trouve là-bas.

Calle 10 o del Comercio (au niveau du 264), Campeche

Où et quoi manger au Mexique ?


(c) Le pull de Marine
chips mexicaines
Stand de rue de chips pimentées

Pour être tout à fait honnête, la cuisine mexicaine n’a pas été à la hauteur de mes espérances et de la réputation qui lui précède. Même en variant les modes et lieux de consommation, j’ai retrouvé inlassablement les mêmes galettes de maïs sous toutes les formes : à la vapeur, farcies, grillées, roulées… Malgré tout, l’inconditionnelle de la cuisine épicée que je suis, a été satisfaite !! Chips, salades, pâtes, viandes… absolument tout au Mexique est relevé par des épices.

Laisser un commentaire