Je suis allée pour la première fois chez Rino il y a tout pile un an… une rumeur arrive jusqu’à mes oreilles : Rino s’en va ! Rino quitte la rue Trousseau pour s’agrandir. L’envie de regoûter la cuisine de Giovanni Passerini et l’atmosphère si particulière de ce resto-mouchoir de poche, me pousse à réserver vite… 

J’avais été subjuguée par cette cuisine bistronomique teintée d’Italie, mon coup de cœur absolu. Mais un coup de cœur n’est-il pas fantasmé, après coup ?

Vérification en 6 actes pour 61€. Et l’entrée en matière est plus que convaincante avec ce consommé savoureux et iodé.


Tortellini de scarole à la napolitaine, maquereau, consommé de fenouil
Tortellini / maquereau

Lieu jaune de ligne, radis, coques, olives

Lieu jaune
 Bœuf, choux, betteraves brûlées et fumées au foin
Taglioni au ragout de colvert, parmesan, romarin
Poire et poivre, brebis et brebis
Clémentines, yahourt, chocolat, fruits secs
J’aime
Les produits qui ne sont pas dénaturés, travaillés simplement pour les mettre en valeur.
Les deux plats de pâtes ont été un ravissement total.
J’aime moins
Le manque d’originalité sur certains plats comme le boeuf.
Le bilan
On y va, on y va, on y va ! Assurément l’une des meilleures tables de Paris.
Rino
46 Rue Trousseau
75011 Paris
01 48 06 95 85
Afficher Bars et restaurants – Le pull de Marine sur une carte plus grande

2 comments on “Rino : une (presque) dernière fois !”

  1. Étonnant même s'il peut y avoir des jours "sans" dans une cuisine. Je dois avouer que cette 2ème visite m'a moins séduite que la première mais pour ma part j'y ai toujours dîné avec le menu dégustation, ce qui explique probablement ta légère déception.

Laisser un commentaire